Actualités

COD tempête Alex dans les Alpes-Maritimes

 
 
COD tempête Alex dans les Alpes-Maritimes

Le centre opérationnel départemental des Alpes-Maritimes
Face à la violence des intempéries en Alpes-Maritimes, le centre opérationnel
départemental a été activé. Cet outil de gestion de crise à disposition du préfet se met en
place lorsqu’un événement majeur, diffus ou localisé touche une partie ou la totalité du
département. S’il s’agit ici d’un épisode climatique impactant, le COD peut aussi être activé
en cas d’accidents graves ou encore de manifestations de forte ampleur.

Présidé par le préfet, le COD rassemble :
- Les forces de l’ordre
- Les forces de secours
- Les services de l’État concernés
- Les représentants des collectivités territoriales
- Les gestionnaires ou opérateurs publics et privés.

Un centre de poste de commandement opérationnel (PCO) peut également être activé par la
préfecture.

Le préfet se charge de la bonne remontée des informations et en coordonne les échanges.
Ce rôle au sein du COD lui permet de prendre des décisions rapides et adéquates afin de
résoudre les multiples problématiques engendrées.

Rémi Recio, directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes

DSC_0325-leger

« ​Au sein du COD, comme mes collègues sous-préfets et par rotation, j’assure ​le ​pilotage de
l’action de l’État, la coordination de tous les services qui sont les acteurs du COD et de la
gestion de crise et bien évidemment la remontée d’informations vers les organes centraux
que sont le COGIC, la cellule de veille du ministère et bien sûr toutes les instances
nationales qui ont besoin de l’information. Nous sommes sur le terrain les yeux, les oreilles
et les bras de l’action du ministère de l’Intérieur et nous rendons compte de la même
manière que nous mettons en avant toutes les mesures qu’on nous demande de mettre en
avant.
Ce qui m’a marqué au cours de cette crise c’est la distorsion du temps, avoir une cinétique
extraordinairement rapide dans la survenance des événements climatiques et du malheur
qui en a résulté, dans un deuxième temps, la détermination de tous les services à faire face
de manière très rapide et puis l’inscription dans la durée de l’action de la gestion de crise​ »

062020-twitter-COD