Le plan Vigipirate est relevé au niveau Urgence Attentat sur l'ensemble du territoire national

 
 
Le plan Vigipirate est relevé au niveau Urgence Attentat sur l'ensemble du territoire national

En raison des événements dramatiques survenus mardi 11 décembre à Strasbourg, le plan Vigipirate a été relevé au niveau Urgence Attentat sur l’ensemble du territoire national.

Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme dans la mesure où il associe tous les acteurs nationaux – l’État, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

RAPPEL

Le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

vigi 2

Le plan Vigipirate poursuit deux  objectifs :

- développer une culture de la vigilance et de la sécurité dans l’ensemble de la société,  afin de prévenir ou déceler, le plus en amont possible, toute menace d’action terroriste ;
- assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste.

Un plan consolidé en 2016 :

vigi 4

Les attaques terroristes de 2015 et 2016 et les dispositions législatives adoptées en 2016 ont conduit à une révision du plan VIGIPIRATE pour l’adapter à une menace particulièrement élevée.
Cette nouvelle version du plan VIGIPIRATE repose sur trois piliers :
- le développement d’une culture de la sécurité individuelle et collective élargie à l’ensemble de la société civile.

  • Le niveau de vigilance correspond à la posture permanente de sécurité et à la mise en œuvre de 100 mesures toujours actives.
  • Le niveau sécurité renforcée – risque d’attentat adapte la réponse de l’Etat à une menace terroriste élevée, voire très élevée. Plusieurs mesures particulières additionnelles peuvent alors être activées en complément des mesures permanentes de sécurité et selon les domaines concernés par la menace (aéroports, gares, lieux de cultes, etc.). Ce niveau de sécurité renforcée peut s’appliquer à l’ensemble du territoire national.
  • Le niveau urgence attentat peut être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. Ce niveau est mis en place pour une durée limitée: le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise.

- la mise en œuvre de nouvelles mesures renforçant l’action gouvernementale dans la lutte contre le terrorisme.

Comme l’ensemble du territoire national, le département du Var est placé en « sécurité renforcée - risque attentat ».

Le citoyen est placé au coeur du nouveau dispositif : "Vigipirate c’est aussi faire face ensemble". Pour la première fois un guide relatif à la vigilance, la prévention et la protection face à la menace terroriste est mis en ligne à destination des collectivités, entreprises et des particuliers .

Les directeurs et responsables d’établissement accueillant du public se voient également délivrer des recommandations pratiques en matière de protection des sites, d’organisation et de préparation des événements (pour en savoir plus, consultez les guides sectoriels )
 

Comment réagir en cas d’attaque terroriste ?
vigi 3

A la suite des attentats du 13 novembre 2015, le Gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation pour mieux préparer et protéger les citoyens face à la menace terroriste.

1. Témoin ou suspicion d’une activité terroriste :

L’activité d’un individu ou d’un groupe qui paraîtrait anormale doit être signalée aux forces de l’ordre, aux patrouilles militaires ou aux services de surveillance et de sécurité du lieu dans lequel vous vous trouvez. Cette attitude citoyenne a déjà permis de déjouer des tentatives d’attentats et d’actes de malveillance.

Un numéro vert est mis en place, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à appeler le : 0800 005 696 (appel et service gratuits).

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur : http://www.gouvernement.fr/risques
2. Les gestes à adopter en cas d’attaque terroriste :
Outils de sensibilisation à la menace terroriste sur le site du Gouvernement
ou sur le site du Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN)
L’affiche ci-dessous "réagir en cas d’attaque terroriste" donne des instructions pratiques qui s’articulent autour du triptyque : "s’échapper, se cacher, alerter".

Une vidéo descriptive des gestes à adopter est aussi disponible en français, et en version sous-titrée avec langage de signes sur : http://www.gouvernement.fr/reagir-attaque-terroriste

Afin de permettre à chacun (collectivités, associations, entreprises, établissements publics…) de prendre les dispositions nécessaires, le Gouvernement diffuse également des guides pratiques sectoriels pour :

  • les équipes de direction des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux
  • les personnels des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux
  • les équipes de directions des centres commerciaux
  • le personnel des espaces commerciaux
  • les dirigeants d’établissements culturels patrimoniaux
  • les dirigeants de salles de spectacle, de cinémas ou de cirques
  • les organisateurs des festivals et rassemblements culturels
  • les maires et les présidents d’intercommunalité
  • les chefs d’établissement, les inspecteurs de l’éducation nationale et les directeurs d’école
  • les présidents d’université, des directeurs d’établissement d’enseignement supérieur et des référents de défense et sécurité
  • les organisateurs, des directeurs, des animateurs en charge d’accueils collectifs de mineurs à caractère éducatif.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces guides sur le site Risques : http://www.gouvernement.fr/reagir-attaque-terroriste