Les services de l'État en images

Le roi des médias fait son carnaval !

 

A l'occasion de l’ouverture de l’édition 2016 du Carnaval de Nice samedi 13 février 2016, le dispositif de sécurisation de la manifestation a été présenté à MM. Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes et Philippe Pradal, Premier adjoint au Maire de Nice, délégué à la sécurité.
 
A l’invitation du Ministre de l’Intérieur une réunion de travail sur la sécurité de l'événement s’était tenue le vendredi 5 février 2016 au Ministère de l’Intérieur.
 
M. Bernard Cazeneuve s'est félicité "de la coopération fructueuse entre les services de l’État, de la ville et du département, qui ont permis de mettre en œuvre un dispositif permettant de conjuguer le caractère festif du Carnaval emblématique de Nice et les exigences de sécurité".
 
L’ensemble des forces de sécurité intérieure du département, Direction départementale de la sécurité publique, police municipale, Groupement de gendarmerie départementale, Service Départemental d'Incendie et de Secours, SAMUService d'aide médicale urgente, associations de sécurité civile sont pleinement mobilisés, avec une très étroite coordination.
 
Pendant la durée du Carnaval, le poste de commandement opérationnel est implanté au centre de supervision urbaine de la Ville de Nice, qui met au service du dispositif de sûreté son réseau de vidéo-protection sur la voie publique et dans le tramway.
 
Les mesures mises en œuvre reposent également sur le renforcement de la sécurité privée (palpations, fouilles de sac et détection de métaux), les contrôles aux principaux points d’accès routiers et piétonniers aux manifestations.
 
Attention à vos tenues de fête ! Les déguisements volumineux et / ou accompagnés d’armes factices sont proscrits, ainsi que les objets considérés comme dangereux (couteaux, ciseaux…) qui seront immédiatement confisqués et détruits.
 
Trois mots : Sécurité, vigilance, civisme, pour que prévale l'esprit de la fête!

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5

photo 6

photo 7