Les services de l'État en images

Traite et migrations dans le bassin méditerranéen

 
 
Traite et migrations dans le bassin méditerranéen

Le 19 mai 2016, s’est tenu à Nice un colloque intitulé « Traite et migrations dans le bassin méditerranéen » à l’initiative de l’association ALC (Accompagnement, Lieux d'Accueil, Carrefour éducatif et social) dont le travail a été mis en exergue par un rapport parlementaire du 9 mars 2016- : Traite des êtres humains, esclavage moderne : femmes et mineur-e-s, premières victimes

(Voir lien hypertexte ci-après: http://www.senat.fr/rap/r15-448/r15-448_mono.html ) -et qui a réuni plus de 200 personnes (associations, institutionnels) venues de plusieurs collectivités territoriales de la Région PACA.

L’objet de ce colloque visait à analyser les liens entre la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants et à réfléchir aux formes de coopération internationale pour lutter contre le phénomène, et pour identifier et protéger les victimes.

ALC est une association niçoise à l’origine du Dispositif National Ac.Sé (accueil sécurisant), lauréat du Prix Français de Prévention de la Délinquance 2014 et Deuxième Prix Européen de Prévention de la Criminalité 2014. Il s’agit d’un dispositif d’accompagnement pour les victimes de la traite (lieux d’accueil de secours, numéro d’appel téléphonique national).

Au cours de ce colloque, deux tables rondes se sont succédées et ont permis à divers experts d’échanger sur le sujet de la traite des êtres humains :

-La première table ronde intitulée « Traite des êtres humains et trafic de migrants : coopération multidisciplinaire dans la lutte contre les phénomènes et mécanismes d’identification et de protection des victimes de la traite. » et animée par Madame Natacha Himelfarb, déléguée aux droits des femmes auprès du Préfet des Alpes-Maritimes :

Données chiffrées, rappel du cadre juridique existant et insistance sur l’intérêt de la coopération et de la pluridisciplinarité (Président du Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains, Chef de l’Office Central pour la Répression de la Traite des Êtres Humains (OCRTEH), Coordinatrice Dispositif National Ac.Sé / ALC, Doctorante, URMIS- Unité mixte de recherche « Migrations et Société », Université Paris VI)

-La Seconde table ronde intitulée « Projets migratoires et traite des êtres humains »:

Partage d’expériences étrangères (Chargées de projets, CISS, Palerme, Avocate principale spécialisée sur la traite des êtres humains, Women’s Link Worldwide, Madrid,). Ce second échange a permis d’apporter un aperçu de la réalité de vie et d’exploitation des victimes de la traite des êtres humains en France, en Espagne et en Italie ainsi que les programmes d’assistance et protection qui peuvent être proposés.

Le Colloque s’est terminé par la projection du film « Not My Life», en présence de son réalisateur, l’américain Robert Bilheimer. Ce film militant a pour objet de sensibiliser le plus grand nombre au sujet de la Traite des êtres humains.

Organisé par la Préfecture des Alpes-Maritimes, la ville de Nice, la Métropole NCA, ALC et l’IESTS (Institut d'Enseignement Supérieur de Travail Social de Nice), ce colloque s’est déroulé en présence de Madame Estrosi-Sassone, Sénatrice des Alpes-Maritimes, adjointe au Maire de Nice Conseillère métropolitaine-déléguée de la métropole NCA, de Madame Diouf, adjointe au Maire de Nice-Déléguée aux droits des femmes, à la parité, à la Francophonie et à la lutte contre les discriminations et de Monsieur Sébastien Humbert, Sous-préfet chargé des politiques sociales et de la ville.