COVID 19 – ADOPTION DE MESURES COMPLÉMENTAIRES

 
 
Communiqué de presse du 26/02/2021

Les indicateurs sanitaires du département des Alpes-Maritimes sont toujours extrêmement préoccupants depuis plusieurs jours. En particulier, le taux d’incidence est le plus élevé de France métropolitaine et s’élève aujourd’hui à 593 pour 100 000 habitants.

En conséquence, une première série de mesures complémentaires visant à enrayer la propagation de l’épidémie de COVID 19 a été adoptée en début de semaine après concertation avec les élus locaux du département.

Comme l’a indiqué le Premier ministre, le jeudi 25 février, les mesures de confinement partiel annoncées par le Préfet des Alpes-Maritimes lundi dernier ont vocation à être dupliquées dans d’autres territoires. En conséquence, le décret n°2021-217, paru aujourd’hui, acte ce dispositif et fonde l’arrêté préfectoral publié ce jour.

En complément des mesures de couvre-feu qui continuent à s’appliquer, un confinement partiel sera mis en oeuvre le samedi et le dimanche de 06h à 18 heures les 27 et 28 février et les 6 et 7 mars 2021.

Durant ces périodes, les déplacements non justifiés par un des motifs dérogatoires seront interdits. Ces motifs dérogatoires, pour lesquels la présentation d’une attestation est nécessaire (elle sera téléchargeable dans l’après-midi sur l’application tous anti-covid et sur le site internet du Ministère de l’intérieur), concernent les déplacements liés à une activité professionnelle ou à l’achat de fournitures liées à l’exercice d’une activité professionnelle ; les déplacements liés à l’achat de produits de première nécessité ; les déplacements pour motif médical ; les déplacements motivés par un motif familial impérieux ; les déplacements liés à l’activité physique individuelle et à la sortie des animaux de compagnie pour une durée maximale d’une heure et dans un rayon de 5 km autour du domicile ; les déplacements de longue distance et les déplacements en provenance ou destination d’un lieu de culte. La tenue de cérémonies religieuses reste possible selon les dispositions déjà en vigueur (article 47 du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020).

La zone concernée par cette mesure s’étend sur l’aire littorale des Alpes-Maritimes (carte ci-jointe). Durant les périodes de confinement, l’ensemble des commerces situés dans cette aire littorale, ne pourront accueillir du public à l’exception des activités de
« click and collect ».
Cependant, certaines activités comme les commerces alimentaires, les magasins de bricolage, les pharmacies, les magasins d’optique, les locations de véhicules ou d’équipements, les commerce de téléphonie et d’informatique, les librairies, les stations-service, les débitants de tabac et les garages, pourront accueillir du public. La liste précise des activités autorisées est fixée par le décret n°2021-217 précité.

Les forces de sécurité intérieure sont pleinement mobilisées afin de veiller au respect de ces mesures, tout comme les services de l’État en charge du contrôle des commerces.

Le préfet des Alpes-Maritimes rappelle que le respect rigoureux de ces mesures, qui visent à protéger la population, est absolument nécessaire et en appelle à la responsabilité de chacun et à l’esprit de solidarité qui fait l’honneur des maralpins.

Pour toutes les questions liées aux déplacements autorisés pendant le confinement partiel, vous pouvez contacter la cellule d’information du public le samedi 27 février de 9h00 à 18h00 :

  • 09 70 80 90 40
  • pref-sidpc-covid19@alpes-maritimes.gouv.fr