Appel à projet régional "Recyclage foncier des friches" : 1 dossier retenu dans les Alpes-Maritimes

 

Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement a souhaité déployer un fonds de 300 M€ pour le financement des opérations de recyclage des friches. En effet, la reconquête des friches constitue un enjeu majeur d'aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs croisés de maîtrise de l'étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers.

Sur le montant de ce fonds, 259M d'euros ont été entièrement territorialisés et consacrés au recyclage foncier pour des projets d'aménagement urbain, de revitalisation des cœurs de ville et de périphérie urbaine, et pour des projets de requalification à vocation productive. Cette enveloppe a été déclinée en appels à projets régionaux.

Manifestant son engagement, la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur a été dans les premières à publier son appel à projets régional « Recyclage foncier des friches », doté de 13,5 M€ mobilisables sur la période 2021-2022. Le fonds doit servir à financer des projets intégrés dans un dispositif local, en adéquation avec le contexte territorial ainsi qu’avec les besoins locaux identifiés. Ils doivent également s’inscrire dans une perspective d’aménagement durable des territoires : mixité sociale, sobriété et efficacité énergétique, sobriété foncière, levier économique local, etc.


2 projets prioritaires sélectionnés au titre de l’appel à projets dans le 06 :

La première vague de l’appel à projets régional a recueilli 42 candidatures, parmi lesquelles 15 projets prioritaires ont été sélectionnés pour un montant de 30,875 M€. 2 de ces projets sont localisés dans les Alpes-Maritimes. 

  •  Au titre de la première enveloppe notifiée de 6,75 M€, l’appel à projets doit permettre d’engager à court terme 6 projets matures, dont 1 situé dans les Alpes-Maritimes :

Le Gîte Clair à La-Colle-sur-Loup, projet de mixité sociale
La Colle-sur-Loup est une commune des Alpes-Maritimes carencée en logements sociaux. Cette ancienne résidence touristique (résidence Belambra) qui présente par ailleurs un intérêt patrimonial, constitue l’une des dernières réserves foncières de la collectivité. Son réinvestissement en une opération mixte de 100 logements, dont 50 % de logements sociaux, constitue une réelle opportunité pour soutenir la mixité sociale sur cette petite commune. Le portage foncier de l’opération est assuré par l’EPF.
 

  • Les 9 autres projets prioritaires sélectionnés, parmi lesquels un deuxième projet maralpin, pourront être financés ultérieurement dans le cas d'un réabondement de l’enveloppe régionale.