Digue du Gabre : lancement des travaux de sécurisation

 

Le 6 août 2015, le Directeur de Cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes, François-Xavier Lauch a assisté au lancement des travaux de confortement de la digue du Gabre sur le territoire de la commune de Bonson en présence notamment de M. Éric Ciotti, Député et Président du Département des Alpes-Maritimes, M. Charles-Ange Ginésy, Député des Alpes-Maritimes, Mme Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, M. Jean-Marie Audoli, Maire de Bonson et de nombreux maires de la Plaine de Var.

La digue du Gabre est l'une des digues de protection en rive droite de la vallée du Var, en amont de la confluence avec l'Estéron. Elle protège le quartier du même nom où vivent plus d'une centaine d'habitants. Les résultats des études du plan de prévention des risques d'inondation (PPRI) ont montré qu'une rupture de cette digue était possible en cas de crue centennale.

Les opérations de sécurisation de la digue du Gabre (coût de 1,5 M d'euros financé à hauteur de 300.000 € par l'État) se dérouleront jusqu'en octobre pour se terminer avant la saison prévisible des crues.

Un premier Programme d’Action et de Prévention des Inondations (PAPI 1) signé en 2009 a permis de réaliser des travaux de protection prioritaires de la basse vallée du Var sous maîtrise d'ouvrage départementale.

Un deuxième programme baptisé PAPI 2, élaboré en concertation avec les services de l’État, la Métropole, l’EPA plaine du Var est basé sur la surveillance, la prévention, la protection et l’anticipation.

Au delà de l'aspect sécuritaire, des dispositions de protection du milieu aquatique, de la flore et des zones de nidification des oiseaux ont été prises par le Conseil départemental qui est également gestionnaire du domaine public et du site Natura 2000 de la basse vallée du Var. Un sauvetage des poissons présents dans la zone de chantier a été effectué et un écologue est présent à chaque phase décisive de l'implantation des travaux dans le fleuve.

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4