Archives 2015

Dispositif Sentinelle : l'armée pour votre sécurité

 

 M. Adolphe COLRAT, Préfet des Alpes-Maritimes a reçu ce jeudi 17 décembre 2015 au Palais préfectoral à Nice une vingtaine de militaires participant à l’opération « Sentinelle » dans le cadre du plan Vigipirate, en présence de Philippe PRADAL, Premier adjoint au Maire de Nice et Christophe FIORENTIO, adjoint au Maire de Cannes.

Il était entouré du Colonel Jean-Pierre BEDU, Délégué militaire départemental, Commissaire divisionnaire Fabienne LEWANDOWSKI, Ajointe au Directeur départemental de la sécurité publique, Lieutenant-Colonel Pascal PEGLION, Commandant en second du groupement départemental de Gendarmerie des Alpes-Maritimes, Jean-Philippe NAHON, Directeur départemental de la Police aux Frontières.

Nous avons pu y assister et vous proposer de les « entendre » :

Monsieur le Préfet, que représente cette réception aujourd’hui ?

« J’ai tenu à remercier, au nom de tous nos concitoyens, les militaires de l’opération Sentinelle.

Nous devons à nos militaires de la reconnaissance pour ce qu’ils font, et d’ailleurs la population le fait chaque jour de mille et une manières.

J’ai pleinement conscience que l’effort consenti par l’Armée, avec 10 000 hommes répartis sur le territoire national est important.

Mais l’opération Sentinelle est aussi l’occasion de resserrer les liens entre la France et son Armée.

J’ai pu mesurer, le 3 février dernier, lors de l’agression de trois militaires à Nice, l’efficacité et la capacité de réaction dont ils ont fait preuve au travers de qualités professionnelles remarquables : réaction instantanée, coordonnée et très solidaire ».

Colonel Jean-Pierre BEDU :

« Après les événements du Bataclan à Paris, le département des Alpes-Maritimes a reçu un certain nombre de renforts militaires. Avec les services de la Préfecture et l’ensemble de nos partenaires (forces de police, associations cultuelles, collectivités…), nous avons modifié nos modes d'action afin de nous adapter à de nouvelles menaces. En un temps record nous avons ainsi étendu notre couverture géographique tout en continuant à assurer une surveillance adaptée et non prévisible.

C’est ainsi que nos concitoyens peuvent voir aujourd’hui des patrouilles militaires à de nombreux endroits des centres-villes et de lieux fréquentés de Nice et de Cannes. Nous rassurons donc une grande partie de la population en étant à la fois visibles et efficaces.

Notre force : une parfaite coordination avec les forces de sécurité (Police nationale et Polices municipales) et un contact permanent avec les citoyens. »

Capitaine Philippe B :

Je suis basé à Frejus, à Nice depuis le 7/12. Je commande les unités déployées à Nice et Cannes et j’assure la liaison entre les forces de police et nos unités affectées au dispositif Sentinelle.

La mission est très intéressante, car nous avons des missions très diversifiées et travaillons en liaison étroite avec les forces de police ».

Sergent Dénia B :

« Je suis basée à Fréjus et suis à Nice depuis le 8 décembre, Nous sommes très bien logés et avons réussi à installer une salle de sport dans un des étages de notre bâtiment d'hébergement, ce qui est important pour notre entraînement et notre moral.
La population est vraiment très chaleureuse, c’est très agréable pour nous ! »

photo 1

photo 2

photo 3