Archives 2015

Islam de France : un dialogue dans la continuité

 
 
DSCN0215small

Moins d'un mois après la matinée de dialogue avec l'Islam de France organisée au palais préfectoral, quelques uns des acteurs se sont retrouvés mercredi 20 mai 2015 à l'invitation du Préfet Adolphe Colrat :

MM. Boubakeur Bekri et Othmane Aissaoui, M. Mohamed Fiqh, représentant M. Mohamed Djadi, accompagnés de M. Razak Fetnan pour la société civile. MM. Sébastien Humbert, Secrétaire général adjoint chargé des politiques sociales et de la Ville et François-Xavier Lauch, Directeur de Cabinet participaient également à cette rencontre.

L'objectif était de préparer les suites du « 25 avril », qui de l'avis général a été un moment fort de partage républicain.

Sans attendre, on peut signaler parmi les actions retenues :

 - l'établissement d'un diagnostic départemental indépendant des lieux de culte, des carrés musulmans et des abattoirs rituels. Cet état des lieux sera lancé prochainement ;

 - la proposition faite aux imams du département de s'inscrire à une formation linguistique, civique et aux valeurs de la République. Un projet pionnier est lancé dans le département ;

 - le renforcement des intervenants musulmans en milieu pénitentiaire ;

 - l'enseignement du fait religieux et la promotion de la diversité dans une logique interculturelle ;

 - la lutte contre les discriminations en particulier dans l'accès à l’emploi ;

 - le soutien apporté aux femmes et aux familles fragilisées, en lien avec le tissu associatif ;

 - l'association des représentants de la communauté musulmane au plan d’actions de l’État de lutte contre la radicalisation dans le département ;
 - le renforcement de la lutte contre les prédicateurs du radicalisme.

Tous les participants ont exprimé leur volonté de prolonger les travaux et l'esprit du 25 avril, et de mettre en œuvre un plan d'actions qui s'inscrit dans le temps long, celui de notre devise républicaine, contre les stéréotypes, la stigmatisation et la tentation du repli sur soi. Oui, un bel enjeu de cohésion nationale !