Thierry Maulnier, un lycée qui s'engage

 
photo

Depuis de nombreuses années, le lycée Thierry Maulnier de Nice s'engage dans le devoir de mémoire en participant aux voyages d'études à Auschwitz.

Deux classes de 1ère (Littéraire et STMG) ont fédéré cette année leurs énergies autour d'un nouveau projet :
« Semer quelques graines pour qu'ils deviennent des citoyens actifs ».

M. Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes, accueilli par MM. Michel-Jean Floc'h, Inspecteur d'Académie, et Pascal Rostan, Proviseur du lycée, a assisté, mardi 14 avril 2015, à la présentation du projet par les élèves et à la projection d'un clip réalisé pour l'occasion.

Puis, MM. Jean-Louis Panicacci, Maître de conférence d'Histoire à l'Université de Nice et Directeur du Musée de la Résistance, et Eric Gilli, Docteur en Histoire et Président de l'association AMONT (Musée du Patrimoine du haut pays niçois), ont animé une conférence sur les Juifs assignés à résidence à Saint-Martin Vésubie durant la Seconde Guerre Mondiale et les Justes, des lumières dans la nuit, en présence de MM. Sébastien Humbert, Secrétaire général adjoint chargé des politiques sociales et de la Ville, Daniel Wancier et Roger Wolman, enfants cachés, et Rémy Giacchero, Directeur de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

Très impliqués, les lycéens, qui ont par ailleurs travaillé avec des élèves de 3ème du Collège Duruy à Nice, ont pu partager leur émotion et leurs questionnements : « Certaines paroles, certaines images sont difficiles à croire, à voir, mais je continue à regarder, essayer de comprendre » (Quentin, élève de 1ère STMG).

photo 1

photo 2

photo 3