Commission plénière de lutte contre les violences faites aux femmes

 

La lutte contre les violences faites aux femmes constitue un enjeu majeur pour notre département.

A la veille de la journée internationale du lutte contre les violences faites aux femmes, la commission départementale des Alpes-Maritimes s'est réunie ce jeudi 24 novembre au Palais Sarde afin de faire un état des lieux de l'année écoulée .

Elle était organisée et animée par la délégation aux droits des femmes et à l'égalité placée auprès de la Direction Départementale de la Cohésion sociale : Natacha HIMELFARB, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Audrey SINTES, adjointe à la délégation et Angela BRUNSCHWIG, anthropologue.

La commission était présidée par Monsieur le Préfet, représenté par Monsieur VINESSE, sous préfet à la ville et aux affaires sociales et Messieurs GUTTIEREZ et PRETRE, procureurs de la république.

Plus de 100 personnes étaient présentes lors de cette séance plénière dont Madame SASSONE-ESTROSI, sénatrice et adjointe au Maire de Nice, Madame OUAKNINE, Conseillère départementale, Madame DIOUF, adjointe au maire, déléguée au droit des femmes, à la parité, à la francophonie et à la lutte contre les discriminations.

Les forces de l'ordre étaient également largement représentées en la présence de : Monsieur FRIZON (Directeur de la police judiciaire), Monsieur HERGOT (Chef de la SD Commissaire divisionnaire), Dominique BLASIUS (Lieutenant Colonnel), Guillaume CARDY (Directeur départemental adjoint-Commissaire divisionnaire) et Monsieur BUONACCORSI (Major, Chef de la brigade de prévention de la délinquance juvénile).

Cette séquence a été l'occasion de faire le bilan sur plusieurs actions et notamment sur :

- le déploiement du dispositif "téléphone grave danger",
- la convention locale relative aux dépôts de plainte,
- l'hébergement : de l'accueil de victimes en places d'accueil d'urgence et leur parcours de sortie,
- l'hébergement dans le moyen et haut pays,
- la présentation de la loi du 13-04-2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel, avec un focus particulier sur la traite et la prostitution des mineurs dans notre département.

Monsieur VINESSE a souligné la qualité du travail partenarial et l'implication de l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, institutions, associations).

En conclusion de la matinée, le plan d'actions 2017 a été annoncé. Comme l'année précédente, celui ci s'inscrit dans une démarche collaborative. Il a pour ambition, dès novembre 2017 d'établir un schéma départemental partagé de lutte contre les violences faites aux femmes.

photo 1

photo 2

photo 3