Archives 2014

Bernard Cazeneuve en visite à la frontière franco-italienne

 
1

Un dispositif efficace de lutte contre l'immigration clandestine :

Le ministre de l'Intérieur M. Bernard Cazeneuve était en déplacement lundi 10 novembre dans le département des Alpes-Maritimes pour vérifier l'efficacité du dispositif mis en œuvre à l'occasion du flux sans précédent de migrants originaires de la Corne de l'Afrique constaté à la frontière franco-italienne depuis le début du mois d'avril.

Le dispositif ferroviaire mis en place le 25 avril lui a été présenté à la gare de Menton-Garavan. M. Cazeneuve a rencontré les CRSCompagnies républicaines de sécurité, unité mobile en place actuellement, puis a tenu une brève réunion de travail avec les chefs de service de sécurité (Direction départementale de la sécurité publique, Gendarmerie, Douanes et les services de renseignement) au cours de laquelle tous ont pu s'exprimer, et remercier notamment la SNCFSociété nationale des chemins de fer français pour sa contribution au dispositif.

Il s'est ensuite rendu au poste Saint-Louis de la Police aux Frontières où il a pu échanger avec ce service et le Centre de coopération policière et douanière à la frontière italienne, mais également visiter les locaux de la PAFPolice aux frontières, objectivement inadaptés pour la mission qu'y exercent les policiers, et ne permettant pas d'accueillir dignement les migrants. Il a pu, ensuite, sur place rencontrer deux organisations représentatives des fonctionnaires de police.

Enfin, le ministre a pu apprécier, au péage « La Turbie » de l'autoroute A8, le dispositif routier mis en place depuis le 11 juillet ainsi que les actions menées hors autoroute et dans la vallée de la Roya.
Bernard Cazeneuve a insisté sur la nécessité de "lutter fermement" contre les filières d'immigration clandestine. "Notre politique de droit d'asile n'est soutenable que si, par ailleurs, nous luttons fermement contre l'immigration irrégulière", a expliqué M. Cazeneuve.

Il a indiqué que 22 000 personnes avaient été interpellées depuis début 2014, à la frontière franco-italienne, et les deux tiers réadmis directement en Italie.
"Je suis venu remercier les forces de l'ordre, qui font un travail remarquable pour faire prévaloir les règles de droit, avec fermeté et en même temps humanité, car il ne faut pas oublier que nous sommes confrontés à des flux migratoires de populations martyrisées dans leur pays", a-t-il ajouté.

Trois parlementaires ont accueilli le Ministre à Menton et participé à la visite : le député-maire M. Jean-Claude GUIBAL, la sénatrice Colette GIUDICELLI et le président du Conseil général, M.Eric CIOTTI.

Un projet de loi prévoyant la refonte du système d'asile, pour réduire les délais de traitement de deux ans à neuf mois, doit être prochainement débattu.

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5