Archives 2014

Cap 3000 : un des plus beaux centres commerciaux d'Europe

 
photo 9

Cap 3000, construit en 1969 à Saint-Laurent-du-Var, fut le premier centre commercial à voir le jour en France. Après plusieurs années d'exploitation, le centre réalise deux extensions en 1971 et en 1989. Puis en 2012, Cap 3000 connaît un premier « remodeling » avec la création d'un mail de 3500 m². De nouvelles enseignes internationales rejoignent alors le centre renforçant ainsi l'offre existante. Depuis 45 ans, il attire une clientèle à la fois locale, internationale et touristique.
 
 Après avoir obtenu les autorisations nécessaires, Altarea Cogedim se lance dans un nouveau projet d'extension-rénovation qui s'inscrira pleinement dans son environnement. Attaché à la biodiversité qui l'entoure, le nouveau Cap 3000 est conçu comme respectueux du territoire.
 
La première phase de travaux s'achèvera début 2016 et à terme, le centre commercial comportera quelque 300 enseignes sur une surface totale de 135 000 m² contre 85 000 m² actuellement offrant davantage de confort, de services et de bien-être à ses visiteurs.
 
L'extension-rénovation de Cap 3000 permettra de créer 1500 emplois qui viendront s'ajouter aux 2 330 personnes actuellement employées dans le centre.
 
Jeudi 6 novembre 2014, Alain Taravella, Président-Fondateur d'Altarea Cogedim a dévoilé au travers d'une somptueuse maquette son ambitieux projet d'extension-rénovation en présence, notamment de MM. Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi, Député-Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d'Azur et Joseph Ségura, Maire de Saint-Laurent-du-Var.
 
Le Préfet a notamment, souligné l’excellence de la coordination administrative (Métropole, Département, Ville de Saint-Laurent-du-Var, services de l’État, Établissement public de la Plaine du Var) qui avait permis d’arriver à ce jour du « dévoilement » du projet .
 
« Nous sommes au milieu du gué », a déclaré Adolphe Colrat : quatre ans de réflexions, d’études et de procédures réglementaires, quatre ans de travaux pour arriver au terme.
 
« Un projet porteur d’une véritable ambition esthétique, et qui servira la croissance et l’emploi ! ».

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5

photo 6

photo 7

photo 8

photo 9