Archives 2014

La lutte contre l’habitat indigne : une priorité !

 
 
photo

Le Pôle Départemental de Lutte contre l’Habitat Indigne (PDLHI) s’est réuni le jeudi 23 octobre sous la présidence de Monsieur Sébastien Humbert, Sous-Préfet chargé des politiques sociales et de la ville. Étaient également présents, le directeur du Pôle National de Lutte contre l’Habitat Indigne, le président de l’association des maires, les représentants des services de l’État concernés, des principaux établissements publics de coopération intercommunale, de différentes communes, de l’Agence Régionale de Santé, les services communaux d’Hygiène et de Santé, les opérateurs œuvrant pour la réhabilitation du parc privé, les représentants des propriétaires et des locataires.

Cette instance a été pilotée par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTMdirection départementale des territoires de la mer) qui a rappelé que la lutte contre l’habitat indigne est une priorité pour l’État. Associés à cette réunion, les parquets de Nice et de Grasse ont évoqué les risques encourus par les propriétaires indélicats.

La Métropole Nice Côte d’Azur a dévoilé son programme d'intérêt général consistant à mettre en œuvre des relais efficaces auprès de tous les acteurs impliqués et améliorer des remontées d’informations vers le PDLHI afin d’accélérer le traitement des situations les plus graves pour les occupants.

En 2014, dans le département des Alpes-Maritimes plus de 400 personnes ont déjà signalé des désordres ou des dangers dans leur logement. Ces signalements ont donné lieu à 25 arrêtés préfectoraux mettant en demeure les propriétaires d’effectuer les travaux qui, à défaut, sont exécutés d’office par les communes ou les services de l’État.