La médiation sociale au cœur des nouvelles politiques publiques

 
photo

Acteur indispensable de la cohésion sociale et de la tranquillité publique, la médiation sociale s'est structurée et professionnalisée depuis les années 1980 dans de nombreuses villes.
 
 En France 12000 médiateurs sociaux assurent une présence humaine dans la rue ou dans les transports collectifs, dialoguent et accompagnent la population, identifient les situations de détresse sociale, préviennent et luttent contre les violences à l'école et le décrochage scolaire.
 
 Pour évoquer la place importante de la médiation sociale dans les nouveaux contrats de ville et dans la stratégie nationale de prévention de la délinquance, une rencontre professionnelle a été organisée par l'association P@JE et France Médiation, jeudi 30 octobre 2014, au Centre Universitaire Méditerranéen à Nice.
 
 Ce colloque ouvert par MM. Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes, et Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d'Azur, bénéficiant de la présence de MM. Pierre N'Gahane, Préfet, Secrétaire général du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance, Laurent Giraud, Directeur de Médiation France et Stéphane Panizzoli, Président de l'Association P@je, a été rythmé tout au long de la journée par différentes tables-rondes et ateliers de sensibilisation et d'échanges.
 
 De nombreux élus, dont Mme Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur, et M. Auguste Verola, Vice-Président du Conseil général représentant M. Eric Ciotti, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, et professionnels de terrain (bailleurs sociaux, entreprises, travailleurs sociaux, polices nationale et municipale, gendarmerie, service de prévention etc...) ont pu échanger avec le public, venu nombreux.
 
 Adolphe Colrat avait quant à lui tenu à souligner l'engagement républicain, quelle que soit la diversité des médiateurs sociaux et de leurs parcours, pour construire un lien de confiance avec des personnes qui se situent aux marges de notre société, luttant ainsi contre l’isolement, l'enfermement ou toute forme de communautarisme.

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5

photo 6

photo 7

photo 8