Archives 2014

Un nouvel accueil adapté pour les jeunes en situation de handicap

 
Photo 2

L'Institut Médico-Educatif « La Corniche Fleurie » géré par l'Association Pour la Réadaptation et l’Épanouissement des Handicapés (A.P.R.E.H) a porté le projet d'extension du SESSAD (Service d’Éducation Spéciale et Soins à Domicile) de Pasteur-Bon Voyage visant à la création de 20 places supplémentaires dans le quartier de Pasteur-Bon Voyage.

Les locaux d'une surface de près de 110m² abritent une salle éducative, une salle de repos/kitchenette et une grande salle de réunion/psychomotricité.

Cette structure permet d'accueillir une trentaine d'enfants jusqu'à 20 ans présentant tous types de handicaps. Elle a été inaugurée ce matin par Sébastien HUMBERT, Sous-Préfet , Secrétaire Général Adjoint Chargé de mission Politique de la Ville, et Mme Jöelle MARTINAUX, adjoint au Maire de Nice, chargée des affaires sociales et de l'handicap.

Le personnel composé d'un médecin psychiatre,d'éducateurs spécialisés, d'un éducateur pour jeunes enfants, d'un psychologue, d'un psychomotricien, d'un orthophoniste et d'un moniteur éducateur, s 'attache à favoriser la sociabilisation, l'intégration scolaire et l'acquisition d'autonomie des jeunes enfants. Leur installation au cœur du quartier Bon Voyage et à proximité des écoles permettra une intervention rapide et souple dans l'environnement de l'enfant.

Cet établissement a entièrement été financé par l’État, avec l'aide précieuse de Côte d'Azur Habitat.

L’Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) permet d'optimiser l'offre d'accompagnement sociale en veillant à la qualité et l'efficacité des établissements médico-sociaux.

Dans les Alpes-Maritimes, 23 SESSAD, sont autorisés, pour différents types de handicaps, pour une capacité totale de 678 places et un financement global assurance maladie de 15 435 000€.

Enfin, il faut noter qu'une expérimentation est en cours en partenariat avec la MDPHMaison départementale des personnes handicapées (Maison Départementale des Personnes Handicapées) afin d'apporter un accompagnement plus souple aux enfants et adolescents souffrant de troubles du comportement.

photo 1

photo 2

photo 3