Actualités

Informations sur le dispositif permettant aux femmes de se rendre à une pharmacie afin de dénoncer les violences subies et être prises en charge

 
 
Coronavirus/Covid-19 : dispositif d'accueil des femmes victimes de violences, dans les pharmacies

   

Le contexte particulier de confinement lié à l’endiguement de l’épidémie du Covid-19 constitue un terreau favorable aux violences conjugales et intrafamiliales et a pour conséquence directe d’exposer davantage les femmes et les enfants aux violences. 

Face à ce fléau, et conformément aux directives du gouvernement, le département des Alpes-Maritimes s’est mobilisé et a mis en place le dispositif d’accueil des femmes victimes de violences dans les pharmacies. Dans le cas où une femme victime de violences ne peut s’isoler chez elle pour appeler les forces de l’ordre, elle pourra se rendre à une pharmacie et signaler sa situation aux pharmaciens afin d’être aidée et prise en charge. 

Une fiche réflexe à destination des pharmaciens a été élaborée par la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des Alpes-Maritimes afin de leur permettre d’avoir tous les éléments de procédures et les contacts nécessaires à la prise en charge immédiate de la victime. Ces derniers pourront alerter les forces de l’ordre et/ou orienter la victime vers les dispositifs adaptés (plateformes d’accueil, d’écoute et d’orientation, associations spécialisées, hébergements d’urgence…). Parallèlement, les forces de l’ordre ont reçu des consignes afin d’intervenir en urgence. 

En cette période, l’État s’engage plus que jamais à lutter contre les violences conjugales et à aider les victimes.