Les services de l'État en images

Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur annonce des moyens supplémentaires pour les Alpes-Maritimes

 

M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur était en déplacement officiel dans les Alpes-Maritimes ce vendredi 19 février 2016.

Il a annoncé que 207 policiers et gendarmes renforceront en 2016 les forces de l’ordre dans notre département. Il s’agit là d’un effort considérable.

Après une rencontre avec l’antenne départementale en charge de la détection et de la prévention de la radicalisation des jeunes au Conseil départemental des Alpes-Maritimes, le Ministre a présidé une réunion avec les forces de sécurité sur la mise en œuvre de l’état d’urgence.

Il a ensuite visité le Centre de Supervision Urbain et du poste de commandement opérationnel du carnaval.

Puis il a inauguré les locaux agrandis et rénovés de la police de l’air aux frontières de Menton : c’est un objectif d’efficacité et de coordination qui a présidé à la décision de regrouper sur un seul site, réhabilité et étendu, les unités de la PAFPolice aux frontières de Menton (183 passeurs ont été interpellés l’an dernier, soit le triple de l’année précédente).

« C’est sur l’ensemble du territoire national que doit s’exercer l’autorité de l’Etat. Jamais nous n’accepterons qu’existent en France des zones de non-droit. Dans notre démocratie et dans notre Etat de droit, la seule autorité qui vaille est en effet celle de la République.
La République qui protège.
La République qui affirme le droit.
La République qui impose le devoir.
La République qui garantit la liberté et l’égalité de tous les Français contre la loi du plus fort.
La République, enfin, qui fait prévaloir le bien commun sur les intérêts particuliers. »

Il a rendu hommage à la mobilisation exceptionnelle des policiers et des gendarmes qui, « chaque jour, dans des conditions souvent très difficiles, réalisent un travail admirable pour assurer le respect de la loi et de l’ordre public »,

« La France ne doit pas céder à la peur. Le rôle des forces de l’ordre consiste à nous le permettre. Car la première réponse que nous apporterons à la barbarie terroriste, c’est tout simplement de continuer de vivre comme nous l’entendons, à la condition de faire preuve de vigilance et du sens de nos responsabilités. »

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5