Archives 2015

Une nouvelle dynamique pour la FSA

 
 
DSC00777 small

Le Conseil d’Administration de la Fondation Sophia Antipolis s’est réuni le 20 février 2015 sous la présidence de Pierre LAFFITTE et en présence de Monsieur le Sous-préfet de Grasse, Philippe CASTANET, chargé par le Préfet des Alpes-Maritimes de suivre la technopole de Sophia Antipolis.

L’ordre du jour consistait principalement à adopter de nouveaux statuts de nature à relancer la Fondation et conformes aux recommandations formulées par les inspecteurs généraux, dans un rapport remis fin 2013 aux ministres chargés de l'enseignement supérieur et de la recherche, de l'aménagement du territoire et de l'industrie pour la gouvernance du Parc technologique de Sophia-antipolis.

Au-delà des modifications techniques destinées à accorder les statuts de la fondation aux nouvelles règles applicables aux fondations d'utilité publique, ont été adoptés les changements suivants :

- entrée dans le Conseil d'administration, dans le collège institutionnel à côté des Présidents de la Région et du Département, de deux autres institutions, la Communauté d'universités et d'établissements "Université Côte d’Azur" (COMUE – UCA) et la Caisse des Dépôts et Consignations - Ceci sous réserve du vote du Conseil d’administration des partenaires pressentis.

- création d’un nouveau collège "des donateurs et amis" qui regroupera les acteurs et entrepreneurs volontaires de la technopole. Ce comité élira deux membres pour le représenter au sein du Conseil d’administration de la Fondation.

- augmentation de 4 à 5 membres du collège des personnalités qualifiées, afin d'accueillir une personnalité d'envergure nationale ou internationale supplémentaire.

- regroupement des tutelles ministérielles sous l'égide d'un unique Commissaire du gouvernement , qui représentera le Ministère de l’Intérieur et l’ensemble des ministères impliqués dans la vie de la technopole (notamment Enseignement supérieur et recherche, industrie, culture).

Parce qu’elle fut à l’origine de l'écosystème sophipolitain, qu’elle en est restée longtemps un acteur essentiel et qu’elle en demeure un élément tout à fait original, la Fondation Sophia Antipolis est un partenaire majeur de la réflexion globale autour de la refondation de la gouvernance et de la modernisation des outils dont est ou doit être dotée la technopole pour trouver un nouveau souffle. La Fondation a sa place aux côtés des collectivités locales, communes, CASA et SYMISA, ainsi que du Conseil général et du Conseil régional pour faire vivre et avancer Sophia Antipolis.

La Fondation demeure un atout pour ce territoire. Elle a vocation à renforcer son rayonnement, en partenariat avec les collectivités. Pour ce faire, la Fondation Sophia Antipolis doit évoluer et, dans ce contexte :

- assurer la représentation et la visibilité de la technopole auprès des acteurs scientifiques, économiques et institutionnels internationaux, en s'appuyant sur une réflexion prospective sur l'écosystème sophipolitain,

- mener des actions visant à valoriser l'excellence scientifique et la capacité d'innovation des acteurs de la technopole,

- gérer de façon active les marques déposées Sophia® et Sophia Antipolis® au profit de ses membres,

- promouvoir la combinaison des efforts publics et privés pour la création et le financement d’entreprises innovantes.

Elle se donne pour objectif de poursuivre le développement d' « un esprit sophipolitain » et d'une culture entrepreneuriale moderne en adéquation avec l'écosystème, original, qui a fait son succès.