Archives 2014

Un cadre de l'administration pénitentiaire à l’honneur

 
photo 3

Le 30 avril dernier, Mme Sandra CHERVIER, première surveillante à la maison d’arrêt de Nice, a été violemment agressée par un détenu, qui l’a frappée au visage et lui a cassé le nez.
 
Le préfet a immédiatement pris contact par téléphone avec elle pour l’assurer du total soutien du représentant de l’État.
 
Il l’a conviée ce jour au Palais préfectoral pour lui remettre la médaille d’argent pour actes de courage et de dévouement.
 
La hiérarchie de Mme CHERVIER, quelques collègues de travail, les représentants du personnel et sa fille participaient à cette cérémonie très simple, conformément à son souhait.
 
 Le Procureur de la République M. Éric BEDOS avait tenu lui aussi à être présent. La réponse judiciaire a été rapide et à la hauteur de l’extrême gravité des faits : leur auteur a été condamné à 2 ans de prison ferme.

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5